Palermo Hannut : site officiel du club de foot de Hannut - footeo

Présentation des équipes de Palermo

20 septembre 2015 - 10:12

Ce n'est pas le temps des adieux, c'est juste un au revoir...

Aie un discours du Président, ça va encore durer des plombes et on ne va rien comprendre ! Je vous promets d’être bref, promis, juré,… non pas craché.

Il y a 7 ans, alors qu’ils commençaient à nouer leurs lacets tout seuls, des gamins sont venus me trouver pour que je les épaule. Moi, dont les connaissances en futsal fleurtaient avec le zéro. Certains diront que c’est encore le cas.

Que de chemin parcouru pendant ces 7 ans. De la P4 à la 2ème nationale. Chapeau bas les loustics !

Ces deux dernières années, le club s’est donné davantage de moyens humains afin d’être plus rigoureux et efficace. Nous restons encore un club familial qui ne rémunère pas ses joueurs.

Dans ces moyens humains, il y a tout d’abord le COACH : il y a deux ans, malgré des offres émanant de divers horizons, Danse avec les stars, The Voice, Lionel Lousberg a rejoint le projet Palermo. Je pense qu’il ne regrette pas ce choix. Au fait, il va devenir papa en décembre… Proficiat aux futurs heureux parents. Merci Lio, tu nous fais grandir à chaque sortie.

Pour qu’un club soit sain, il faut un esprit sain. Cet esprit sain, c’est Felipe Meert. Merci au Chili de m’avoir permis de rencontrer une si belle personne de cœur.

Cette année, Quentin Kinnard, qui s’était déjà investi l’an passé, a déjà mis les bouchées doubles même si ce soir au menu se sont des boulettes. C’est l’homme événementiel et marketing qui épaulera aussi Felipe lors des matches.

Dans les petits nouveaux, citons Davy Portier qui s’occupera de l’équipe réservoir de la D2 puisque cette année nous disposons de deux équipes. Lourde tâche mais il a les épaules à cet effet.

Last but not least, ce jour, nous accueillons Claudy Kinnard qui devient le correspondant officiel du club. C’est lui qui dorénavant fera tourner la boutique en reprenant une de mes casquettes avant que je n’attrape la grosse tête. Merci de la confiance que tu nous accordes pour un an… Mais lorsque l’on goûte à Palermo, ça dure plus longtemps. Entre nous, mais à ne pas répéter, il aurait accepté ce poste pour surveiller le fiston.

Venons-en au noyau des joueurs, eux qui ont fait de mes vendredis des moments inoubliables.

Plus de 20 joueurs disponibles… Une petite mention pour deux ex-palermitains dont le cœur est toujours chez nous : Alessandro Protasi et Laurent Père.

Davy Ballet : présent depuis le début de l’aventure, le capitaine courageux, buteur, râleur, éternel inquiet s’est mis dernièrement à la chanson avec un certain succès sous le pseudo Kendji Girac.

William Josents : aussi un vieux de la veille. Le 2ème poteau il connait mais un manque de concrétisation le hante toujours. Selon les propos de sa chère et tendre Laura, ce serait dû à un souci de caleçon. Espérons que cela puisse se résoudre rapidement.

Gilles Crotteux : alias Mich Mouch, aussi à l’aise sur le parquet que devant une bonne table, c’est aussi notre spécialiste selfie et autres facéties. Il joue aussi au futsal.

David Renard : Non ce n’est pas notre nouveau …renard des surfaces quoi qu’il connaisse bien ces dernières. Nous avons décidé de le mettre en cage et il s’y débrouille pas trop mal.

Rahil Mazouze Benzemaa : venu tout droit du Real de Madrid, il faut le voir danser dans les vestiaires, ça vaut de l’or. Ce petit mot c’est pour le coup de la douche hier.

Thomas Simon : le lutin de Palermo est toujours bien là tout aussi virevoltant, prêt à enflammer les salles.

Cédric Véronnez : encore un p’tit nouveau. Enfin petit… Il sera officiellement parmi nous quand nous aurons reçu les documents de la fédération.

Sébastien Spinnoy : Du jeune encore. On prépare l’avenir. De temps à autre, il faut le réveiller mais méfiez-vous de l’eau qui dort.

Amaury Docquier : la classe biberon de Palermo. Il fera chavirer les cœurs sur les parquets dans un proche avenir. Pour les cœurs en soirée, cela ne nous regarde pas. Bienvenue gamin.

Mike Dalla Libera : encore un ancien. S’est découvert une âme de d’Artagnan mais un souci de hanche l’empêche de faire étalage de son talent actuellement. Quand je vous disais…vieux.

Alejandro Congosto Robledo : non ce n’est pas le brésilien de service mais plutôt le tombeur. Racé, stylé. Osons la comparaison, c’est notre CR7.

Xavier Roman : X-Men, le marathonien. Condition physique à toute épreuve. Tiens c’est le plus âgé de la bande tout en étant un petit nouveau également.

Kevin Vanderschueren : un grand …nouveau aussi. A Ougrée, on l’a trouvé trop lent. Mais quand il est devant et non dedans, c’est pour longtemps. Bienvenue.

Kevin Juwet : Rien à voir avec Patrick… Clean sheet hier soir, il n’a pas son pareil pour motiver les troupes en prenant son rôle très à cœur. C’est l’un de nos trois remparts. A eux trois, une vraie muraille de Chine.

Damien Bidoul : Il monte des murs mais sait aussi les contourner du gauche. Vous pouvez aussi admirer sa technique le vendredi après match aux Copains d’Abord.

Hadrien Pirmez : l’homme qui flingue les bouteilles d’eau plus vite que son ombre et ce d’une frappe magistrale… Il a besoin d’un grand frère et Alejandro est celui-là. S’il suit les traces de ce dernier, on n’en sera des plus heureux.

Gauvain Callens : la force tranquille. D’un calme olympien, il ne nous a  pas encore montré une chute dont il a le secret, chute qui berne plus d’un arbitre sur deux.

Emmanuel Rigaux : comme son illustre homonyne, il est dans un fauteuil… Lui comme dernier rempart. Moins sexy que l’autre – du moins c’est mon avis – quand il sort ses griffes, le chat assure le spectacle.

Thibaut Henquet : il y a du Laurent Père en lui. Tant au niveau du caractère (de cochon)… Qui a ajouté ce terme dans mon discours ???  qu’au niveau de l’élégance sur un terrain. Lui par contre il a une terrible descente.

Renaud Maréchal : Bigou pour les intimes. L’homme au pointu magique. C’est aussi un de nos sponsors, donc il faut le faire jouer. Proximus dans le coin, c’est lui.

Jalal Ouazza : alias Sandrou. Aussi facétieux que notre Sandro national. Quand il marque, c’est tout un spectacle. M’est d’avis que Lio l’avait repéré lors de l’approche de Danse avec les stars. A l’avenir, n’oublie pas tes papiers, par les temps qui courent, c’est mieux.

Jalal Mastour : Tout en finesse, tout en sourire. Un vrai gentleman.

Voilà, je pense n’avoir oublié personne.

Je reste président de cœur, de près et de loin à la fois. Merci aux sponsors actuels à savoir l’IP Hannut, l’imprimerie Daxhelet, Renaud Maréchal et Night & Day.

Je vous souhaite tout le bonheur du monde.

Une dernière chose : Felipe et Davy Portier, n’oubliez pas de me communiquer les résultats, les buts et le minutage… Vous ne pensiez tout de même pas que j’allais vous laisser en paix.

Vive Palermo

 

Commentaires

Aucun membre ne fête son anniversaire ce mois-ci.

Aucun événement